MENU

Frédéric Toumazet, nouveau directeur de SJTU - ParisTech Elite Institute of Technology (SPEIT)

Frédéric Toumazet, nouveau directeur de SJTU – ParisTech Elite Institute of Technology

Frédéric Toumazet, professeur en informatique à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée, a pris ses fonctions de directeur à SJTU – ParisTech Elite Institute of Technology le 1er novembre 2018. Il prend ainsi la succession de Joaquim Nassar, qui était en poste depuis 2015.

Frédéric Toumazet, né en 1967, ingénieur de l’ESIEE (1996), titulaire d’un doctorat et d’une HDR, et professeur d’informatique depuis 2008, a mené toute sa carrière au sein de l’Université Paris XIII puis de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Il a notamment été directeur adjoint de l’IUT de cette dernière. Il a été responsable de la licence professionnelle Sécurité des réseaux. Puis au niveau central, il a exercé successivement la charge de vice-président Enseignements et Professionnalisation (2011-2016), Partenariats et Professionnalisation (2016-2017) et Partenariats et Relations Internationales (depuis mars 2017).

Nommé à la direction de SJTU – ParisTech Elite Institute of Technology (SPEIT), il aura pour mission de promouvoir en Chine et à l’international, ainsi qu’auprès des entreprises françaises et chinoises, le cursus proposé par SPEIT.

« Mon engagement dans SPEIT sera dans la suite logique de ceux de mes prédécesseurs. Cependant, dans la dynamique actuelle liée à l'arrivée imminente de la première promotion sur le marché du travail, je compte faire en sorte que nos jeunes diplômés deviennent les ambassadeurs de notre modèle unique en Chine, afin de promouvoir l'accueil de nouveaux publics chinois et internationaux, tout en cherchant à attirer de nouveaux partenaires académiques et entreprises autour de notre école. »

SPEIT est la deuxième implantation de ParisTech en Chine – après ICARE. Il a été créé en 2012 et fait l’objet d’un partenariat entre quatre grandes écoles françaises (ENSTA ParisTech, Mines ParisTech, Télécom ParisTech, Ecole Polytechnique) et l’université Shanghai Jiao Tong. L’Institut est soutenu notamment par Safran, Valeo, PSA Peugeot Citroën et Ardian ainsi que la Fondation ParisTech. Il propose une formation d’ingénieur en 6 ans et demi dispensée à la fois en français, en anglais et en chinois dans trois filières : ingénierie mécanique, ingénierie de puissance, ingénierie de l’électronique et des télécommunications. La Commission des titres d’Ingénieur (CTI) a renouvelé en 2018 son accréditation pour une durée de six ans. SPEIT comptait 378 étudiants en 2017/2018 ; 91 nouveaux ont été admis en 2018/2019 dont quatre étudiants internationaux. La première promotion sera diplômée au printemps 2018.

 

LES ÉCOLES de ParisTech