MENU

La cordée Ambition Sciences ParisTech – ENCPB expliquée aux parents

Après une réunion de coordination entre le lycée et les collèges, c’était au tour des parents des collégiens de découvrir la Cordée in situ au lycée Pierre-Gilles de Gennes – ENCPB dans le 13e arrondissement de Paris. Parents et collégiens sont venus nombreux pour cette visite.

 

Pas moins de 10 collèges parisiens –  Boris Vian (17e), Gérard Philipe (18e), Marie Curie (18e), Georges Rouault (19e), Guillaume Budé (19e), Jean Perrin (20e), Pierre Mendès-France (20e), Thomas Mann (13e), George Sand (13e), Georges Duhamel (15e)  – participent en 2021/2022 à la cordée de la réussite Ambition Sciences ParisTech – ENCPB. Depuis la rentrée, les équipes pédagogiques ont fait la promotion de la cordée auprès de leurs élèves et identifié les 50 heureux élèves de 3e sélectionnés pour leur comportement exemplaire, leur curiosité et leur volontarisme, leur appétence pour l’expérimentation et leur bon niveau scolaire.

Les élèves ont découvert le lycée en compagnie de leurs parents le 6 octobre dernier. Ils ont d’abord été accueillis par Nora Machuré, proviseur du lycée Pierre-Gilles de Gennes - ENCPB, et son équipe pédagogique – Florian Sonthonnax, coordinateur, Ingrid Vidal, Xavier Servant, directeurs délégués aux formations professionnelles et technologiques– ainsi que Max Aubernon, principal du collège Boris Vian et coordinateur des collèges, dans l’auditorium du lycée.

Nora Machuré a présenté la cordée destinée à « offrir [aux] enfants une visibilité assez rapide et concrète de ce que sont les sciences ». Ils auront l’occasion pendant l’année de manipuler des connaissances apprises au collège dans un des 60 laboratoires que compte l’établissement. La cordée leur propose « un voyage dans les sciences, la biologie, la physique, la chimie, les sciences de l’ingénieur » et leur donne l’opportunité de préciser leur orientation via des sujets abordés au fil de l’année : qu’est-ce qu’être ingénieur ? quels sont les parcours, les trajectoires ? Nora Machuré a ainsi esquissé les parcours proposés au sein même du lycée pour accéder aux grandes écoles :

  • par la filière Sciences et Technologie de laboratoire, STL (spécialité biotechnologie ou sciences physiques et chimiques en laboratoire, SPcL) puis une classe préparatoire TB ou un BTS, voire un BTS suivi d’une ATS biologie ou chimie ;
  • par la voie générale et une classe préparatoire.

Max Aubernon a remercié chaleureusement l’ensemble des personnels du lycée impliqués dans l’accueil des collégiens. Florian Sonthonnax, enseignant en biotechnologie, a présenté le déroulé de l’année. Les collégiens participeront à dix séances, cinq en biochimie-biotechnologie-biologie et cinq en chimie-physique-sciences de l’ingénieur.

Les séances de biologie seront dédiées à la résolution d’une enquête scientifique (identifier les causes de l’évanouissement d’une jeune fille, fabrication de gel hydroalcoolique). L’objectif de ces séances est de faire des sciences de laboratoire avec du matériel de pointe, montrer la diversité et la richesse des sciences du vivant en termes de disciplines abordées et de présenter les métiers des anciens élèves du lycée (ex. ingénieur agronome, ingénieur agroalimentaire, technicien de laboratoire, chercheur, vétérinaire).

Quant aux séances dédiées à la chimie, la physique et aux sciences de l’ingénieur, elles se concentreront sur le téléphone portable. Les élèves découvriront dans un premier temps les enjeux scientifiques, environnementaux et énergétiques liés à l’usage du portable, puis ils étudieront les réactions chimiques de la batterie et les éléments qui constituent un téléphone portable. Cette séquence chimie donnera lieu à une visite du musée de minéralogie de MINES ParisTech – PSL et une activité en partenariat avec l’espace Pierre-Gilles de Gennes dans les locaux de l’ESPCI Paris – PSL.

Trois collégiens – Marie-Lou, Roméo et Mélanie -, qui ont participé à la cordée l’an dernier et qui ont choisi de poursuivre en seconde au sein du lycée comme quatre autres de leurs camarades, ont apporté leur témoignage. La cordée leur a donné envie de faire des sciences. C’était l’occasion pour eux d’accéder à du matériel qui n’existe pas dans leur collège. Ils ont été ravis de l’accueil que leur a réservé le lycée. Ils ont beaucoup appris sur les sciences et les métiers scientifiques, toute chose utile pour la poursuite de leur parcours scolaire. La cordée fut une « expérience incroyable, mémorable ».

La présentation de la cordée s’est ensuite clôturée par une visite du lycée par petits groupes. Les parents et les collégiens ont ainsi pu découvrir, guidés par l’équipe pédagogique et la direction, les laboratoires dans lesquels les élèves viendront travailler le mercredi après-midi. Ils ont pu rencontrer des élèves de BTS notamment qui ont présenté leurs travaux et les équipements auxquels ils ont accès.

Début des séances le 20 octobre !

 

Pour en savoir plus  sur les filières d’admission dans les grandes écoles de ParisTech

LES ÉCOLES de ParisTech